Caractéristiques

QU’EST-CE QUE L’ARMEN PAPER® ?

L’Armen Paper® est un nouveau matériau d’origine minérale avec des caractéristiques environnementales uniques. Cette nouvelle génération de support, composée à 80% de poudre calcaire et 20 % de Polyéthylène Haute Densité apporte de nombreux avantages :

  • Fabriqué sans bois et sans eau(pour certains papiers, cela représente une économie de consommation d’eau équivalente à 500 000 litres par 1 tonne)
  • Naturellement étanche et résistant à l’eau et aux graisses sans aucun traitement ni ajout
  • Compatible avec un usage alimentaire(certification 1935/2004)
  • Plus résistant que le papier traditionnel
  • Insensible aux insectes et champignons
  • Doux au toucher
  • Emission de CO2 nettement moindre que le plastique(900 kg de CO2 économisé par tonne produite)
  • Recyclable à l’infini

Légende : la poudre de calcaire se nomme le carbonate de calcium (CaCO2) et le Polyéthylène Haute Densité (PEHD) est une résine non toxique à usage alimentaire

L’ARMEN PAPER EN VIDEO

Vidéo : Secret de fabrication du papier de pierre (encore appelé Stone paper ou papier minéral)

DES APPLICATIONS MULTIPLES

L’Armen Paper® s’applique à tous types de réalisations :

  • Arts graphiques : cartes de visites, flyers, cartes de correspondance…
  • Eco-emballage : cartonnerie, étiquettes adhésives, étiquettes, sacs…
  • Edition : objets publicitaires, agendas, plans…
  • Agroalimentaire : horticole, viticole, sets, menus, emballages…
  • Design : habillage de stands, supports évènementiel…
  • Beaux-arts : loisirs créatifs…

Le champ d’utilisation de ce support est immense et, tous les jours, de nouvelles utilisations sont imaginées.

ZOOM SUR LES CARACTERISTIQUES

Une nouvelle génération de support

L’Armen Paper (encore appelé Stone Paper) est une nouvelle génération de support. C’est une parfaite alternative aux supports traditionnels tel que le papier et le plastique.

L’Armen Paper est composé de pierre (80% de Carbonate de Calcium, CaCo3) mélangée à un faible pourcentage de PEHD non toxique.

L’Armen Paper (Stone paper) est eco-friendly

Gagnez du temps en évitant la plastification

Un support en Armen Paper résiste à l’eau et aux graisses

Ainsi, il n’est plus nécessaire de plastifier ses documents !

Il est 100 % étanche et les produits aqueux et graisseux n’ont aucun impact sur la qualité du support. Après essuyage la qualité du support reste identique. C’est le support idéal pour les plans, les étiquettes extérieures, les affiches, de manière générale, une alternative aux support synthétiques.

Sauvegardez les arbres

A support égal, l’Armen Paper (Stone Paper) sauvegarde les arbres et la biodiversitéProduit avec des matériaux de récupération, l’Armen paper est produit avec des matériaux de récupération et recyclés. Il a un impact limité sur l’environnement. Pour fabriquer 1 tonne de pâte à papier il faut couper 18 arbres qui seront remplacés par des essences à pousse rapide ; fabriquer 1 tonne d’Armen Paper en préserve 18 !

Sources Ademe « Le taux d’incorporation moyen de fibres recyclées dans les papiers d’impression écriture (papiers en ramettes par exemple) se situe entre 8 et 12 % (source : REVIPAP). Après leur utilisation, environ 50 % des papiers consommés sont récupérés pour recyclage, mais ce taux est beaucoup plus faible pour les papiers de bureau (25 % hors désarchivage). »

Détails sur Ecophylle.org & sur Planetoscope.com

Économisez l’eau et ne pas la polluer

0 litre d’eau consommée pour fabriquer 1 tonne de papier de pierre d’Armen Paper (Stone paper)

Soit une économie équivalente à 142 douches ou 5 ans de consommation d’eau buvable.

Pour rappel : il faut 500 000 litres d’eau pour produire une tonne de papier, 60 000 à 400 000 litres d’eau pour une tonne de carton.

Le blanchiment du papier cellulose nécessite des composés chloré (eau de javel), l’hydrosulfite de sodium, du peroxyde d’hydrogène, de l’oxygène et de l’ozone.

Sources : Eaufrance.fr – Cnrs.fr – Cercle-recyclage.asso.fr

Réduisez l’équivalent de 949 kg de CO2

soit, l’équivalent de 3 allers-retours de Paris à Marseille en voiture

Fabriquer de l’Armen Paper (Stone Paper) ne consomme que 474 kg de CO2 contre 1 423 kg CO2 pour un support en plastique, soit une empreinte carbone 3 fois inférieure au plastique

Cela équivaut à un trajet de 4 520 km en voiture.

Sources : Certification Kiwa (Gaia concept BV se fournit à la même usine qu’Armen Paper, pour le marché néerlandais)

Pour rappel, 54% de la pâtes à papier utilisée par l’industrie papetière en France est importée (dont 41% d’Amérique latine).

Sources : Copacel

Économisez 85 % d’énergie

soit, l’équivalent d’un an et demi de consommation d’énergie pour une habitation moyenne

Il faut 861 Kw/h (3,1 Gigajoules) pour fabriquer 1 tonne d’Armen Paper (Stone paper) grâce à l’extrême efficacité du procédé de fabrication contre 5 666 Kw/h (20,4 Gigajoules) pour la pâte à papier, soit 6,5 fois moins !

Cette économie correspond à la consommation moyenne d’un ménage pendant plus d’un an et demi.

Sources : Collaboration avec ITRI

 

La pierre, un atout, même pour certains papiers en cellulose ?

Pour faciliter l’imprimabilité et l’opacité du papier, des poudres fines et blanches de kaolin (silice d’aluminium), d’oxyde de titane (pigment minéral de synthèse), de talc…

Pour plus de détails sur la fabrication du papier cellulose

Voir les réalisations